Happy Food !·Plat·Recettes

[M!am-M!am] Fricassée de chou Kale

kaleAujourd’hui c’est encore une recette de la Réunion que je vous ai concocté… je suis réunionnaise, va donc falloir s’y faire :p

Le chou Kale est LE chou à la mode, oui oui, un « fashion-chou » quoi ! Tout le monde en parle, il n’a que des qualités (parait-il) et moi, me fichant bien de la mode…  je l’aime pour ce qu’il est !

Le chou Kale me fait doublement penser à mon île, d’une part, nous avons l’art de cuisiner ce que vous pouvez appeler « herbe à lapin » mais que nous appelons « brèdes »… et le chou Kale ressemble (à mes yeux) à une variété de « brèdes » plutôt qu’à une variété de chou. D’autre part, son nom « Kale » me fait penser à un personnage légendaire de la Réunion : Grand-Mère Kale.

Petite, mes cousin(e)s, mon frère et moi jouions à « Grand-Mère Kale, quelle heure il est ? », un jeu qui consiste à désigner un ou une qui jouera le rôle de Grand-Mère Kale, alors que les autres enfants lui demanderont tour à tour « Grand-Mère Kale, quelle heure il est? », elle s’amusera à répondre en faisant durer le suspens et lorsque Grand-Mère Kale répond « minuit », il faut vite courir pour échapper aux griffes de cette méchante sorcière, sous peine de devenir la grand-mère kale à son tour !

Grand-mère Kale est LA méchante sorcière qui terrorise les réunionnais, alors des histoires à faire frissonner petits et grands avant de se coucher, il y en a à la pelle !!

Sans plus attendre je partage avec vous ma recette de fricassée de « brède » :

– Fricassée de chou Kale à la Réunionnaise –

– 6 branches de chou Kale

– 1 oignon

– 2 à 4 tomates fraiches (j’ai utilisé 400ml de purée de tomates bio, car c’est ce que j’utilise quand ce n’est pas la saison des tomates)

– 4 gousses d’ail

– 1 petit morceau de gingembre (1 cm env)

– 1/2 CàC de curcuma

– 1 ou plusieurs piments (facultatif)

– Sel, poivre

– Huile pour cuisson

Hacher le chou Kale, l’oignon et les tomates. Peler le gingembre et l’ail (ôter le germe), les placer avec le piment dans le mortier ou le mixer puis piler/ mixer.

Verser un bon filet d’huile dans une marmite, une fois chaude, y faire revenir l’oignon et le mélange ail, gingembre piment. Laisser dorer, puis ajouter le curcuma. Ajouter ensuite le chou, bien mélanger, faire revenir quelques secondes et ajouter enfin la purée de tomates ou les tomates coupées, saler et poivrer. Ajouter un petit fond d’eau si nécessaire. Couvrir la marmite et laisser mijoter 10 à 15 minutes à feu doux.

En bonne réunionnaise, je l’accompagne de riz thaï (cuit à l’auto-cuiseur) et de grains (haricots secs). La douceur des haricots blancs se marie parfaitement à la légère amertume du chou Kale et lui apporte de l’équilibre. Pour la recette des haricots blancs allez sur ma recette « z’haricots à la réunionnaise ».

z'haricots 2.jpg

Régalez-vous les loulous !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s